Actu+

Les infos du mag entre 2 numéros...


2011 | >> Accéder aux archives

19/12/2011

MISE EN PAYSAGE D’UN TRAM

A lire, dans les cahiers de l’Institut d’Aménagement d’urbanisme d’Ile de France de septembre 2011, l’interview de Régine Charvet-Pello, maire adjoint de la ville de Tours et initiatrice du collectif « Ensemble(s) la ligne », par Nicolas Laruelle et Corinne Legenne, « Le tramway, créateur de paysage ». Des propos recueillis, on comprend que « tram et ville ne sont pas posés l’un à côté de l’autre », que « la ville commence à ses extrémités » et que « le tramway cherche à refléter les paysages qu’il traverse ». « On devait penser l’identité de la ligne au-delà de celle du tram » rappelle Régine Charvet-Pello ; dans le projet d’appel d’offre, élaboré par le groupement Cité Tram, elle ajoute : « le tramway n’est plus perçu comme un simple objet mais comme une ligne dans son ensemble. Ce premier tramway de troisième génération allait être un véritable déclencheur de nouveautés et de mutations pour l’ensemble de l’agglomération de Tours. »

12/12/2011

TOURS veut passer au XXIème siècle

C’est ce qu’écrit Alexandra Chanjou pour le Nouvel Observateur, dans le cahier spécial de l’édition du 8 au 14 décembre 2011. Un cahier intéressant pour ceux qui veulent mieux comprendre le projet d’urbanisme et de développement de la Ville de Tours. Il reste pourtant dans les propos de nos responsables politiques, toujours les mêmes interrogations qu’au XXe. siècle. Pour Renaud Donnedieu de Vabres, « il faut valoriser la ville pour qu’elle ne devienne pas un arrêt secondaire entre Paris et Bordeaux. » Pour Pascal Ménage, « pour l’instant rien n’identifie Tours au niveau culturel. » Et pour Jean Germain, « notre ville doit être créative. » Pour cela, « l’artiste Buren va signer tous les projets urbanistiques du tram » rapporte Alexandra Chanjou, et deux établissements hôteliers en bout d’îlot rue Nationale seront « réalisés dans un style très contemporain par l’architecte de renom Andrew Hobson. » Pour le reste, « le périphérique tourne en rond », l’aéroport aimerait « décoller » et « Tours veut attirer plus de touristes dans ses filets. » En positif, « une cité de la gastronomie » que Francis Chevrier, directeur de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA), un des créateurs d’EURO GUSTO et tourangeau, tente de promouvoir avec d’autres spécialistes et universitaires locaux. Un cahier à lire absolument.

Archives

2015
2014
2013
2012